"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."
Jules Renard

Découvrir la revue HadèsDécouvrir Hadès
FAQFAQ
RechercherRechercher
Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecterSe connecter
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Liste des membresListe des membres
SignetsSignets

Les guerres puniques (source : florus)


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   HadèsLes Forums d'HadèsTraduction latine/Latina traduko Ajouter cette page à ses favoris
Voir le sujet précédent
Voir le sujet suivant



Digg it Stumble it Submit to Del.icio.us Diigo it Prefound it Reddit it Facebook it Blink it Slashdot it
Auteur Message
Armor
HadÉrent
HadÉrent


Inscrit le 28 déc 2013
Messages : 5

MessagePosté le Sam 28 décembre 2013, 15:25    Objet : Les guerres puniques (source : florus) Répondre en citant

Bonjour à tous,

Pouvez vous m'aider à traduire cet extrait.
Merci d'avance.

"Diu juvenes qui pro civitate cum propinquis hostibus pugnaverunt non tantum bona et agros, sed etiam conjuges et parentes, fratres et sorores, senes et pueros defenderant. Deinde, praedae cupiditas imperatores et legiones in Magnam Graeciam duxerat. Romani autem, postquam cunctam Italiam vi occupaverunt, et urbs Roma Italiae caput jam fuit, non diu in pace manserunt, nec matres pro liberorum vita timere desierunt. Nam Romani sine fine reges vincere et imperii fines augere cupiverunt.
Poeni vero naves aedificabant et in mare internum mittebant cunctas insulas occupatum. Itaque Sicilia insula, inter Italiam et Africam posita, causa belli fuit.
Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." Source : Florus.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bill
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 25 avr 2013
Messages : 663

MessagePosté le Sam 28 décembre 2013, 17:06    Objet : Re: Les guerres puniques (source : florus) Répondre en citant

Armor a écrit :
Bonjour à tous,

Pouvez vous m'aider à traduire cet extrait.
Merci d'avance.

"Diu juvenes qui pro civitate cum propinquis hostibus pugnaverunt non tantum bona et agros, sed etiam conjuges et parentes, fratres et sorores, senes et pueros defenderant. Deinde, praedae cupiditas imperatores et legiones in Magnam Graeciam duxerat. Romani autem, postquam cunctam Italiam vi occupaverunt, et urbs Roma Italiae caput jam fuit, non diu in pace manserunt, nec matres pro liberorum vita timere desierunt. Nam Romani sine fine reges vincere et imperii fines augere cupiverunt.
Poeni vero naves aedificabant et in mare internum mittebant cunctas insulas occupatum. Itaque Sicilia insula, inter Italiam et Africam posita, causa belli fuit.
Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." Source : Florus.


Nous pouvons aider mais quelles sont les difficultés que vous rencontrez? Si vous nous donniez déjà un aperçu de votre traduction?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Armor
HadÉrent
HadÉrent


Inscrit le 28 déc 2013
Messages : 5

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 00:31    Objet : Re: Les guerres puniques (source : florus) Répondre en citant

Bill a écrit :
Armor a écrit :
Bonjour à tous,

Pouvez vous m'aider à traduire cet extrait.
Merci d'avance.

"Diu juvenes qui pro civitate cum propinquis hostibus pugnaverunt non tantum bona et agros, sed etiam conjuges et parentes, fratres et sorores, senes et pueros defenderant. Deinde, praedae cupiditas imperatores et legiones in Magnam Graeciam duxerat. Romani autem, postquam cunctam Italiam vi occupaverunt, et urbs Roma Italiae caput jam fuit, non diu in pace manserunt, nec matres pro liberorum vita timere desierunt. Nam Romani sine fine reges vincere et imperii fines augere cupiverunt.
Poeni vero naves aedificabant et in mare internum mittebant cunctas insulas occupatum. Itaque Sicilia insula, inter Italiam et Africam posita, causa belli fuit.
Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." Source : Florus.


Nous pouvons aider mais quelles sont les difficultés que vous rencontrez? Si vous nous donniez déjà un aperçu de votre traduction?


Bonsoir, je n'arrive pas à trouvé le rôle de "posita" dans la phrase " itaque Sicilia ...". De plus, voici ma traduction de cela "Diu juvenes qui pro civitate cum propinquis hostibus pugnaverunt non tantum bona et agros, sed etiam conjuges et parentes, fratres et sorores, senes et pueros defanderant. Deinde, praedae cupiditas imperatores et legiones in Magnam Graeciam duxerat. Romani autem, postquam cunctam Italiam vi occupaverunt, et urbs Roma Italiae caput jam fuit, non diu in pace manserunt, nec matres pro liberorum vita timere desierunt. Nam Romani sine fine reges vincere et imperii fines augere cupiverunt.
Poeni vero naves aedificabant et in mare internum mittebant cunctas insulas occupatum." = "Longtemps les jeunes hommes qui ont combattu contre les ennemis voisins avaient défendu non seulement les bien s et les terres, mais aussi les épouses et les parents, frères et soeurs, les vieillards et les enfants. Ensuite, le désir du butin avait conduit les généraux et les légions dans la Grande Grèce. Mais les romains, après qu'ils occupèrent l'Italie toute entière par la force et dès ce moment la capitale de l'Italie fut la ville Rome, ils ne restèrent pas longtemps dans la paix, et les mères ne cessèrent pas de craindre pour leur vie de femme libre. Car les romains ont désiré, sans limite, vaincre le roi et étendre les frontières de l'empire.
Quant aux Carthaginois, ils édifiaient des navires et ils les envoyés en méditerranée pour occuper toutes les îles." Merci beaucoup de bien vouloir me dire s'il y a des fautes de version. Et je reprends ma traduction demain donc je vous en donnerai la suite demain également ...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bill
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 25 avr 2013
Messages : 663

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 09:39    Objet : Re: Les guerres puniques (source : florus) Répondre en citant

[quote="Armor"][quote="Bill"][quote
Bonsoir, je n'arrive pas à trouvé le rôle de "posita" dans la phrase " itaque Sicilia ...".

"Posita" est le participe passé de "ponere" et il s'accorde à "Sicilia insula": " L'île de Sicile, située entre l'Italie et l' Afrique"...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bill
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 25 avr 2013
Messages : 663

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 10:03    Objet : Re: Les guerres puniques (source : florus) Répondre en citant

Armor a écrit :
Bill a écrit :
Armor a écrit :
Bonjour à tous,

Pouvez vous m'aider à traduire cet extrait.
Merci d'avance.

"Diu juvenes qui pro civitate cum propinquis hostibus pugnaverunt non tantum bona et agros, sed etiam conjuges et parentes, fratres et sorores, senes et pueros defenderant. Deinde, praedae cupiditas imperatores et legiones in Magnam Graeciam duxerat. Romani autem, postquam cunctam Italiam vi occupaverunt, et urbs Roma Italiae caput jam fuit, non diu in pace manserunt, nec matres pro liberorum vita timere desierunt. Nam Romani sine fine reges vincere et imperii fines augere cupiverunt.
Poeni vero naves aedificabant et in mare internum mittebant cunctas insulas occupatum. Itaque Sicilia insula, inter Italiam et Africam posita, causa belli fuit.
Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." Source : Florus.


Nous pouvons aider mais quelles sont les difficultés que vous rencontrez? Si vous nous donniez déjà un aperçu de votre traduction?


Bonsoir, je n'arrive pas à trouvé le rôle de "posita" dans la phrase " itaque Sicilia ...". De plus, voici ma traduction de cela "Diu juvenes qui pro civitate cum propinquis hostibus pugnaverunt non tantum bona et agros, sed etiam conjuges et parentes, fratres et sorores, senes et pueros defanderant. Deinde, praedae cupiditas imperatores et legiones in Magnam Graeciam duxerat. Romani autem, postquam cunctam Italiam vi occupaverunt, et urbs Roma Italiae caput jam fuit, non diu in pace manserunt, nec matres pro liberorum vita timere desierunt. Nam Romani sine fine reges vincere et imperii fines augere cupiverunt.
Poeni vero naves aedificabant et in mare internum mittebant cunctas insulas occupatum." = "Longtemps les jeunes hommes qui ont combattu contre les ennemis voisins avaient défendu non seulement les bien s et les terres, mais aussi les épouses et les parents, frères et soeurs, les vieillards et les enfants. Ensuite, le désir du butin avait conduit les généraux et les légions dans la Grande Grèce. Mais les romains, après qu'ils occupèrent l'Italie toute entière par la force et dès ce moment la capitale de l'Italie fut la ville Rome, ils ne restèrent pas longtemps dans la paix, et les mères ne cessèrent pas de craindre pour leur vie de femme libre. Car les romains ont désiré, sans limite, vaincre le roi et étendre les frontières de l'empire.
Quant aux Carthaginois, ils édifiaient des navires et ils les envoyés en méditerranée pour occuper toutes les îles." Merci beaucoup de bien vouloir me dire s'il y a des fautes de version. Et je reprends ma traduction demain donc je vous en donnerai la suite demain également ...


Votre version est loin d'être mauvaise, voici cependant quelques propositions: "les jeunes hommes qui ont combattu POUR LEUR CITE..."
" les biens...les enfants" : vous pouvez mettre " leurs biens....leurs enfants".....
"... les Romains...par la force et QUE dès ce moment Rome fut la capitale de l'Italie, ne restèrent pas... et les mères ne cessèrent de craindre pour la vie de leurs enfants"..."Car les Romains...LES rois et accroître le territoire de leur empire" ...Carthaginois construisaient des navires et les envoyAIENT"...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Armor
HadÉrent
HadÉrent


Inscrit le 28 déc 2013
Messages : 5

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 12:33    Objet : Répondre en citant

Tout d'abord, merci pour votre aide.
De plus, voici la suite de ma version si vous voulez bien encore consacrer un peu de votre temps : "Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." = En effet, il y avait , en Sicile, une illustre cité, Messine. Mais les Carthaginois, qui étaient amis avec la population romaine, s'opposaient souvent aux citoyens de Messine et les habitants demandèrent d'être aidé par les romains.
- Ensuite ; je n'arrive pas à traduire la phrase suivante.
[···]
Car ils pensaient : "Nous ne pouvons pas abandonner des amis du peuple Romain sans aide. Mais les forces des Carthaginois, en Sicile, seront bientôt grandes : à présent, nous devons mener la guerre contre les Carthaginois."
-Puis, je n'arrive pas vraiment à traduire la dernière phrase ; je vous donne tout de même une ébauche : ils confièrent à Appius Claudius le soin des guerres, mais il manque le mot "consilium" que je n'arrive pas à insérer dans cette structure.

Encore merci beaucoup de votre aide.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bill
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 25 avr 2013
Messages : 663

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 15:48    Objet : Répondre en citant

[quote="Armor"]Tout d'abord, merci pour votre aide.
De plus, voici la suite de ma version si vous voulez bien encore consacrer un peu de votre temps : "Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." LES CORRECTIONS SONT DANS VOTRE TRADUCTION! En effet, il y avait , en Sicile, une illustre cité, Messine. Mais les Carthaginois s'opposaient souvent aux citoyens de Messine qui étaient amis DU PEUPLE ROMAIN, et les habitants AVAIENT DEMANDé de l' aide aux Romains. ( Petere et accusatif et "a" + ablatif= demander qqch à qqn)


[···] Les sénateurs ( Patres) prirent la résolution / décidèrent(consilium ceperunt) de... et de...
Car ils pensaient : "Nous ne pouvons pas abandonner des amis du peuple Romain sans (LEUR PORTER DE L')aide. Mais les forces des Carthaginois, en Sicile, seront bientôt grandes : C'EST MAINTENANT QUE nous devons mener la guerre contre les Carthaginois."
- ils confièrent au CONSUL ( consul- consulis) Appius Claudius LA CONDUITE DE LA GUERRE
Rappelez- vous que les Carthaginois sont les ennemis de Rome et donc de Messine qui est amie de Rome!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Armor
HadÉrent
HadÉrent


Inscrit le 28 déc 2013
Messages : 5

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 16:59    Objet : Répondre en citant

[quote="Bill"]Armor a écrit :
Tout d'abord, merci pour votre aide.
De plus, voici la suite de ma version si vous voulez bien encore consacrer un peu de votre temps : "Erat enim in Sicilia clara civitas, Messana. Poeni autem Messanae civibus, qui populi Romani amici erant, saepe oberant et incolae auxilium a Romanis petiverant. Consilium ceperunt Patres sociis prodesse et Messanae civium libertatem defendere.
Nam putabant : "Amicos populi Romani sine auxilio relinquere non possummus. Poenorum autem vires in Sicilia mox magnae erunt : nunc bellum cum Poenis gerere debemus." Belli curam Appio Claudio consuli tradiderunt." LES CORRECTIONS SONT DANS VOTRE TRADUCTION! En effet, il y avait , en Sicile, une illustre cité, Messine. Mais les Carthaginois s'opposaient souvent aux citoyens de Messine qui étaient amis DU PEUPLE ROMAIN, et les habitants AVAIENT DEMANDé de l' aide aux Romains. ( Petere et accusatif et "a" + ablatif= demander qqch à qqn)


[···] Les sénateurs ( Patres) prirent la résolution / décidèrent(consilium ceperunt) de... et de...
Car ils pensaient : "Nous ne pouvons pas abandonner des amis du peuple Romain sans (LEUR PORTER DE L')aide. Mais les forces des Carthaginois, en Sicile, seront bientôt grandes : C'EST MAINTENANT QUE nous devons mener la guerre contre les Carthaginois."
- ils confièrent au CONSUL ( consul- consulis) Appius Claudius LA CONDUITE DE LA GUERRE
Rappelez- vous que les Carthaginois sont les ennemis de Rome et donc de Messine qui est amie de Rome!


Merci beaucoup de votre aide.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Armor
HadÉrent
HadÉrent


Inscrit le 28 déc 2013
Messages : 5

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 23:00    Objet : Répondre en citant

De plus,

Pour "poeni vero naves", peut on traduire par "quant aux Carthaginois, ils ..."
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anne345
Modérateur
Modérateur


Inscrit le 27 aoû 2007
Messages : 1916

MessagePosté le Dim 29 décembre 2013, 23:13    Objet : Répondre en citant

Tout à fait.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   HadèsLes Forums d'HadèsTraduction latine/Latina traduko


Sujets liés
Sujet Réponses Derniers messages
Pas de nouveaux messages la signification ou la source du prénom Maya 1 Mar 22 février 2011, 22:35 Voir le dernier message
Arabe
Pas de nouveaux messages Espoir et passion sont source de vie 1 Mer 27 mars 2013, 09:41 Voir le dernier message
Cloelia
Pas de nouveaux messages traduction Vous êtes la source de ma vie 3 Dim 10 juin 2012, 10:40 Voir le dernier message
Cloelia
Pas de nouveaux messages La source de nos serments (promesses) s'est tarie 4 Ven 19 mars 2010, 13:18 Voir le dernier message
pierre minvielle
Pas de nouveaux messages Mes enfants sont pour moi la source vive de ma vie 4 Dim 8 juillet 2012, 10:31 Voir le dernier message
Invité


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages

Design réalisé par DewChugr / Forum généré par phpBB © 2001-2008 / Traduction par phpBB-fr.com