"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."
Jules Renard

Découvrir la revue HadèsDécouvrir Hadès
FAQFAQ
RechercherRechercher
Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecterSe connecter
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Liste des membresListe des membres
SignetsSignets

prima elementa


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   HadèsLes Forums d'HadèsTraduction latine/Latina traduko Ajouter cette page à ses favoris
Voir le sujet précédent
Voir le sujet suivant



Digg it Stumble it Submit to Del.icio.us Diigo it Prefound it Reddit it Facebook it Blink it Slashdot it
Auteur Message
titus
Invité





MessagePosté le Mer 21 mars 2018, 16:34    Objet : prima elementa Répondre en citant

Bonjour, je fais les excercices de prima elementa, j'aimerais des explications grammaticale détailé sur ses deux phrases dont je comprends le sens mais pas la structure.

"Hoc te uno quo possum, modo in libertatem vindico"
"par ceci je peux de cette unique façon te rends la liberté"
pour celle-ci je n'arrive pas à déterminé la signification et la place du "quo"

Appius viros fortes Virginium comprehendere jubet
appius ordonne à ses plus forts hommes d’appréhender virginius
pourquoi viros fortes en à laccusatif, pourquoi pas au datif?
par quel règle se justifie deux accusatifs se rapportant à deux verbe différents viros jubet et comprehendere virginium dans une même phrase.

enfin voilà c'est un peut flou quoi...
Sarah89
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 22 juil 2012
Messages : 1857
Localisation : Belgique

MessagePosté le Mer 21 mars 2018, 19:02    Objet : Répondre en citant

Bonjour,

"Hoc te uno quo possum, modo in libertatem vindico" = mot à mot: "De cette façon (hoc modo), la seule (uno) par laquelle (quo) je [le] peux (possum), je te revendique (te vindico) vers la liberté (in libertatem)."

Quant à votre seconde question, iubeo se construit le plus souvent avec l'accusatif de la personne à qui on ordonne de faire quelque chose, suivi de l'infinitif. Cet infinitif, s'il est d'un verbe transitif comme comprehendere, peut bien entendu prendre un objet direct, ici Virginium.

Notez aussi que fortes n'est pas un superlatif. "Les plus forts" serait fortissimos.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bill
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 25 avr 2013
Messages : 633

MessagePosté le Jeu 22 mars 2018, 07:16    Objet : Répondre en citant

Bonjour,

" Appius viros fortes Virginium comprehendere jubet "
- La proposition subordonnée qui dépend de "jubere- ordonner que " est une proposition infinitive dont le sujet exprimé est à l'accusatif et le verbe à l'infinitif ". Ici la proposition infinitive est "viros fortes Virginium comprehendere". Le sujet à l'acc. est "viros fortes"; Virginium est l'accusatif habituel du complément direct dépendant de comprehendere".
La traduction littérale est: Appius ordonne que des hommes courageux ( forts) appréhendent Virginius.
Autrement dit: Appius ordonne à des hommes courageux d'appréhender Virginius.

pourquoi viros fortes en à laccusatif, pourquoi pas au datif? :
Votre question vient du fait que vous tenez compte de la traduction, or c'est le latin qu'il faut analyser...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
titus
Invité





MessagePosté le Jeu 22 mars 2018, 10:48    Objet : Répondre en citant

Merci pour vos réponses claires et précises je comprends mieux maintenant! Very Happy
titus
Invité





MessagePosté le Lun 26 mars 2018, 19:11    Objet : Répondre en citant

"Hoc te uno quo possum, modo in libertatem vindico"

Je sais bien qu'il n'y a pas d'ordre obligatoire en latin mais il y a des habitudes et des usages alors pourquoi cette ordre pour les mots de cette phrase, il y a une raison particulière, l'auteur suit un usage antique, une règle quelconque ou c'est simplement une fantaisie? Car cette disposition à été l'un des obstacles à ma compréhension.
sicerabibax
HadEpte
HadEpte


Inscrit le 09 juil 2015
Messages : 368
Localisation : France

MessagePosté le Mer 28 mars 2018, 12:34    Objet : Répondre en citant

Bonjour,

Je suis allé au chapitre 15 des exercices de grammaire des prima elementa, pour voir s'il n'y avait pas une raison poétique, ce n'est pas le cas, c'est de la prose.

Je pense alors que "hoc" et "modo" «encadrent» tout simplement ce qui définit le "modus" (uno quo possum). C'est fréquent en latin. Je vous confie que la virgule moderne me gêne dans "Hoc te uno quo possum, modo ... vindico", il n'y avait pas de virgule dans l'antiquité, et si j'en mettais une, je prendrais la liberté d'écrire "Hoc te uno quo possum modo, ... vindico. Mais l'essentiel est de raisonner sur le bloc "Hoc .... modo".
_________________
Somniō mē latīnē loquī sīcut Rōmānum.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
titus
Invité





MessagePosté le Jeu 29 mars 2018, 18:12    Objet : Répondre en citant

ok c'est donc la virgule qui pousse à la confusion.

merci beaucoup pour la réponse!
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   HadèsLes Forums d'HadèsTraduction latine/Latina traduko


Sujets liés
Sujet Réponses Derniers messages
Pas de nouveaux messages [Latin>français] prima omnium 1 Dim 11 décembre 2016, 22:10 Voir le dernier message
Cloelia


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages

Design réalisé par DewChugr / Forum généré par phpBB © 2001-2008 / Traduction par phpBB-fr.com